Site (non officiel) consacré à MARIE FRANCE
La boite a archives de MARIE FRANCE : photos, documents, tracts, interviews, articles, etc.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier 2017 a juin 2017.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2016 a decembre 2016.
Actualites de MARIE FRANCE de decembre 2015 a juin 2016.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2015 a decembre 2015.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier a juin 2015.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2014 a decembre 2014.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier 2014 a juin 2014.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2013 a decembre 2013.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2012 a juin 2013.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2011 a juin 2012.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier 2011 a juin 2011.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2010 a decembre 2010.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier 2010 a juin 2010.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier 2009 a decembre 2009.
Actualites de MARIE FRANCE de mars 2008 a decembre 2008.
MARIE FRANCE & LILI.
Les 45 tours de MARIE FRANCE de 1977 a 1983.
DISCOGRAPHIE CDs (non exhaustive).
Articles dans "ACCORDEON & ACCORDÉONISTES" (et courrier des lecteurs de "JUKE BOX MAGAZINE").
Chroniques detaillees des disques de MARIE FRANCE parus entre 2006 et 2012.
CONCERTS 2010 : affiches, tickets, setlists.
CONCERTS 2009 : affiches, tickets, set-lists.
Interview de MARIE FRANCE dans le fanzine L ORDONNANCE (2004).
Affiches (et tracts) rares de MARIE FRANCE : concerts, spectacles, expositions, cabaret, etc.
Album "Troposphere 5" (2016) d'EFFELLO & LES EXTRATERRESTRES : chronique detaillee.
Visuels, affiches et photos de MARIE FRANCE dans le cadre de l'exposition "L'esprit francais, contre-cultures, 1969-1989" du 24 fevrier au 21 mai 2017 a La Maison Rouge (Paris).
Photo "Une histoire de plage" de MARIE FRANCE ("chante Jacques Duvall") par PIERRE & GILLES a la GARE DU NORD (75010 PARIS). Dans le cadre de leur exposition "Clair obscur" du 16 fevrier au 14 mai 2017 au Musee d'Ixelles a Bruxelles.
JEAN-PIERRE MADER : chronique detaillee des reeditions remasterisees 2017 des albums "Microclimats" (1985), "Outsider" (1986) et "En concert — Sous influences" (Olympia 1987).
MARIE FRANCE ("chante JACQUES DUVALL") dans le videoclip scopitone "PATRICIA" des WAMPAS (album "Evangelisti", 2017).
LES NAUFRAGES : interview 2017 pour leurs albums "Libertalia" et "Concert integral".
SUPERBUS, album "SIXTAPE" et concert le 29 octobre 2016 au Trianon : compte rendu.
MARIE FRANCE ("chante JACQUES DUVALL", Freaksville, 2016) et CHRISSIE HYNDE (PRETENDERS, album "Alone", 2016) : interview a Paris en fevrier 2006.
MARIE FRANCE invitee du groupe SON OF A GUN (JACQUES SERIS, PASCAL SAUMADE) & PERLA CRYSTAL le 7 octobre 2016 a La Mer a Boire a Sete (34200).
MATHIEU ROSAZ & MICHEL GLASKO : interview (octobre 2016) pour leur spectacle musical "Ex-fan des 80s" a l'Essaion Theatre (Paris).
"MARIE FRANCE & JACQUES DUVALL : ils ne se quitteront jamais", par FRANCOIS GUIBERT (dans le livre "JACQUES DUVALL, le contrebandier de la chanson", Editions du Caid, 2014).
Album "MARIE FRANCE chante JACQUES DUVALL" (realise par Benjamin Schoos et Chris Cerri, Freaksville, 2016) : chronique detaillee.
HK & LES SALTIMBANKS (concert "Rallumeurs d'etoiles") le 2 juillet 2016 a DOMONT (95) : compte rendu.
Album live "SOS Marie France !" (special "39 de fievre) de MARIE FRANCE ET LES FANTOMES + Concert Freaksville de BENJAMIN SCHOOS & LES LOVED DRONES ("Good Luck Universe!") le 8 mars 2016 a LA MAROQUINERIE (Paris) : chronique.
BIJOU (PHILIPPE DAUGA), concert "1976-2016" le 22 avril 2016 aux RENDEZ VOUS D AILLEURS (Paris) : compte rendu.
ALAIN CHAMFORT (avec quatorze chansons de JACQUES DUVALL) le 25 mars 2016 a l OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
LA FEMME (concerts "Psycho Tropical Berlin" et "Sphynx") le 18 mars 2016 a l EMB de Sannois (95) et le 23 mars 2016 a l'OLYMPIA : compte rendu.
SERGE GAINSBOURG vu par PHILIPPE DAUGA, JEAN-WILLIAM THOURY et VINCENT PALMER du groupe BIJOU.
PIERPOLJAK, album "GENERAL INDIGO" + concert le 5 decembre 2015 a LA MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
Interview de MANOU ROBLIN, paroliere-auteur de huit textes de l album "JOHNNY, REVIENS ! LES ROCKS LES PLUS TERRIBLES" (1964) de JOHNNY HALLYDAY accompagné par JOEY AND THE SHOWMEN.
EDWIGE BELMORE (Mathematiques Modernes, album "Les visiteurs du soir" en 1981) par PATRICK EUDELINE dans "Rock Et Folk" (novembre 2015).
BIJOU : interview de VINCENT PALMER et JEAN WILLIAM THOURY par PHILIPPE MANOEUVRE dans "Rock Et Folk" (novembre 2015).
Chronique detaillee du livre "NUCLEAR DEVICE (1982 a 1989) : 45 revolutions par minute, histoire d'un groupe rock alternatif" (de Daniel Paris Clavel + Patrick "Kiox" Carde + Nuclear Device, aux Editions Libertalia).
Demenagement de MARIE FRANCE de Paris a Sete (du 2 au 4 novembre 2015).
Sejour express de MARIE FRANCE du 23 au 25 octobre 2015 a Biarritz.
MARIE FRANCE : nouvel album cabaret intimiste en 2016 chez Freaksville (avec JACQUES DUVALL aux textes, CHRIS CERRI au piano, BENJAMIN SCHOOS a la realisation).
LA FEMME (concert "Did You See That ???" et "Psycho Tropical Berlin") le 5 juillet 2015 au POINT EPHEMERE (Paris) : compte rendu.
Album "EFFELLO et CAT chantent l'amour" (2015) : chronique detaillee.
ALAIN SOUCHON et LAURENT VOULZY le 4 mai 2015 au PALAIS DES SPORTS (Paris) : compte rendu.
ZAZA FOURNIER : interview 2015 (albums "LE DEPART" en 2015, "REGARDE-MOI" en 2011, "ZAZA FOURNIER" en 2009).
VIKTOR HUGANET ("Busca Boogie") le 3 avril 2015 a LA BOULE NOIRE (Paris) : compte rendu.
JACQUES DUVALL ("Je ne me prends plus pour Dieu") + BENJAMIN SCHOOS ("Beau futur") + SABINO ORSINI ("Chroniques calabraises") le 25 fevrier 2015 aux TROIS BAUDETS (Paris) : compte rendu.
CHIHUAHUA (Napo Romero), concert "Hommage a PASCAL BORNE" (guitariste de Chihuahua, Hot Pants, Kingsnakes) le 14 fevrier 2015 au CLEUB à MONTREUIL (93) : compte rendu.
MARIE FRANCE (tableau "MMM", Marlene Dietrich et Marilyn Monroe) dans les "MUGLER FOLLIES" du 10 decembre 2013 au 31 janvier 2015 au COMEDIA (Paris) : compte rendu.
LINA FROM PARIS (albums "Dans cinq minutes, j'suis prete !" et "Redevenir modeste") : interview 2015.
THOMAS NGIJOL (spectacle et one man show "2") le 4 janvier 2015 au THEATRE DEJAZET (Paris) : compte rendu.
JENN AYACHE (album solo "+001", chanteuse de Superbus) le 25 septembre 2014 au NOUVEAU CASINO (Paris) : compte rendu.
Concert « Les 20 ans de l'album "95200" » de MINISTERE A.M.E.R (Stomy Bugsy et Passi) le 22 septembre 2014 a l'OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
BENJAMIN SCHOOS et les LOVED DRONES (album "THE TANGIBLE EFFECT OF LOVE") feat. BERTRAND BURGALAT le 20 septembre 2014 a LA BOULE NOIRE (Paris) : compte rendu.
Sejours de MARIE FRANCE a Sete, dans le Sud de de la France, dans les Vosges (juin et juillet 2014), et en Grece (aout 2014).
Album "ROCKABILLY RIOT! ALL ORIGINAL" (2014) de BRIAN SETZER : chronique (chronicle review) detaillee.
Album "RIVERS" (2014) de DICK RIVERS : chronique detaillee.
Album "TRIBAL" (2014) d'IMELDA MAY : chronique detaillee.
Show "STILL REELIN AND A-ROCKIN" + album "THE FABULOUS ROCK N ROLL SONGBOOK" de CLIFF RICHARD le 2 juin 2014 a l OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
Album "BLUE SMOKE" (2014) de DOLLY PARTON : chronique detaillee.
"JACQUES DUVALL, le contrebandier de la chanson" (Editions Caid, 2014) : chronique du livre.
PLASTISCINES ("Back To The Start") le 3 avril 2014 a LA MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
BENJAMIN SCHOOS et les LOVED DRONES ("The Tangible Effect Of Love") le 28 mars 2014 a LA MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
LA SOURIS DEGLINGUEE "Les toits du Palace" (2014) : chronique de l'album.
VIKTOR HUGANET ("BUSCA BOOGIE") le 18 decembre 2013 a LA BOULE NOIRE (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE parle des "MUGLER FOLLLIES" (decembre 2013).
"MUGLER FOLLIES" par FABIENNE PASCAUD dans "TELERAMA" (8 au 14 janvier 2014).
"MUGLER FOLLIES" dans "DIRECT MATIN" (20 decembre 2013).
"MUGLER FOLLIES" dans "LE FIGAROSCOPE" (mercredi 18 decembre 2013).
"MUGLER FOLLIES" : interview de MANFRED T. MUGLER dans "TETU" (decembre 2013).
LA FEMME ("Psycho Tropical Berlin") + ICI PARIS le 14 novembre 2013 au TRIANON (Paris) : compte rendu.
BENJAMIN SCHOOS "CHINA MAN VS CHINA GIRL" le 3 octobre 2013 aux TROIS BAUDETS (Paris) : compte rendu.
Show "JE VEUX DU BONHEUR" de CHRISTOPHE MAE au PALAIS DES SPORTS 2013 (Paris) : compte rendu.
Sejour de MARIE FRANCE aux iles Canaries (juillet 2013).
MARIE FRANCE "au coeur de la musique" dans "PARIS MONTMARTRE" (ete 2013).
MARC LAVOINE (concert "JE DESCENDS DU SINGE") le 28 juin 2013 au PALAIS DES SPORTS (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE dans "FRENCHY BUT CHIC" par JEAN ERIC PERRIN ("ROCK AND FOLK", 1980).
Chronique de l'album "39 DE FIEVRE" de MARIE FRANCE par CHRISTIAN LEBRUN dans "BEST" en mai 1981.
MARIE FRANCE et LES FANTOMES jouent l'album "39 DE FIEVRE" le 18 mai 2013 au RESERVOIR (Paris).
MARIE FRANCE et LES FANTOMES jouent l'album "39 DE FIEVRE" a SOS RECORDING a ANS (Belgique).
Compte rendu du miniconcert de LA FEMME le 14 mai 2013 a la FNAC FORUM des HALLES (Paris) + chronique CD "PSYCHO TROPICAL BERLIN".
"PSYCHO TROPICAL BERLIN" (2013) de LA FEMME : chronique de l'album CD.
Film-documentaire "BAMBI" (2013) de SEBASTIEN LIFSHITZ : impressions.
MARIE FRANCE dans le livre "DERRIERE L'OBJECTIF DE PIERRE ET GILLES — Photos et propos" (Editions Hoebeke, 2013).
Ceremonie en souvenir de DANIEL ROZOUM, dit DANIEL DARC, le 14 mars 2013 a PARIS.
MARIE FRANCE quelques jours a Sete (mars 2013).
Photo inedite de MARIE FRANCE dans le magazine papier "GONZAI" numero 1 (janvier 2013).
Concert unique "ELLES ET LUI" d'ALAIN CHAMFORT et ses invitees le 30 janvier 2013 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.
VALENTINE DUTEIL "Chansons d'amour et plus si affinites" chaque mardi du 8 janvier au 16 avril 2013 (avec un invite different chaque soir, dont MARIE FRANCE) au THEATRE DES DECHARGEURS (Paris).
PHILIPPE DAUGA (BIJOU SVP) et ALAIN CHENNEVIERE and Friends le 8 novembre 2012 a la VELVET GALERIE (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE en visite eclair les 11 et 12 decembre 2012 a BERLIN.
MARIE FRANCE dans "LE PROLONGEMENT DE MOI" (2012), film-serie de STEVE CATIEAU.
Sejour de MARIE FRANCE en Grece (juillet et aout 2012).
"BENJAMIN SCHOOS & JACQUES DUVALL : les deux font la paire" ("La Libre Belgique", 14 juillet 2012).
MADEMOISELLE NINETEEN le 12 juin 2012 a L'INTERNATIONAL (Paris).
MARIE FRANCE et CHRISSE HYNDE : "How we met" dans le journal anglais "THE INDEPENDENT" (2 juin 2012).
THE LEATHERMAN (JACQUES DUVALL & JEAN-MARC LEDERMAN) : l'album "ROMANIA" (2012), en 33 tours et en CD, sur le label MARTYRS OF POP.
MARIE FRANCE & LES FANTOMES et BENJAMIN SCHOOS le 9 mai 2012 au RESERVOIR (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE, Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par FREDERIC MITTERRAND, ministre de la Culture, le 4 mai 2012.
MARIE FRANCE et LILI a ROME (fin avril 2012).
MARIE FRANCE & LES FANTOMES le 21 mars 2012 au BOTANIQUE - LA ROTONDE (Bruxelles) et le 24 mars 2012 au TIPI (Liege), en Belgique.
"JACQUES DUVALL, Octave d'honneur" dans "ACCORDEON et ACCORDEONISTES" (avril 2012).
Longue chronique detaillee de l'album "KISS" de MARIE FRANCE ET LES FANTOMES dans "ACCORDEON ET ACCORDEONISTES" (fevrier 2012).
2011 : soyez les producteurs du nouvel album de PHANTOM Featuring MARIE FRANCE.
MARIE FRANCE et BENJAMIN SCHOOS (MIAM MONSTER MIAM), avec LES EXPERTS EN DESESPOIR, interpretent les chansons de JACQUES DUVALL le 15 novembre 2011 aux TROIS BAUDETS (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE dans le court metrage "THE NAMELESS SPECTACLE" (2011, avec SWANN ARLAUD) de JESPER JUST, dans le cadre de l'expo "THIS UNKNOW SPECTACLE" du 21 octobre 2011 au 5 fevrier 2012, au MAC VAL de Vitry sur Seine (94).
Comptes rendus detailles de la seance cinema speciale MARIE FRANCE (8 octobre 2011) et de la soiree de cloture de "CHERIES CHERIS" (16 octobre 2011), avec MARIE FRANCE dans le jury, au FORUM DES IMAGES (Paris).
MARIE FRANCE, membre du jury de la 17e edition de "CHERIES-CHERIS" du 7 au 16 octobre 2011 au FORUM DES IMAGES (Paris).
Premier concert de VALENTINE DUTEIL le 20 juillet 2011 a L'ANGORA (Paris).
"LE BIJOU DE GAINSBOURG" (concert integral) de BIJOU SVP (PHILIPPE DAUGA) le 21 juin 2011 au CAFE DES BEAUX-ARTS (Paris).
MARIE FRANCE, MIAM MONSTER MIAM ET LES LOVED DRONES, JACQUES DUVALL, PASCALE BOREL, ALEX ROSSI, ALISTER, SABINO ORSINI les 28 et 29 avril 2011 au CENTRE WALLONIE BRUXELLES (Paris).
MARIE FRANCE et PHILIPPE CALVARIO au "Cafe-debat" autour de COPI le 2 avril 2011 au foyer de l'ATHENEE THEATRE LOUIS-JOUVET (Paris).
MARIE FRANCE dans le film (en DVD) "IL Y AVAIT UNE FOIS FREAKSVILLE" (2011).
BIJOU SVP (PHILIPPE DAUGA) presente en avant-premiere "LE BIJOU DE GAINSBOURG" le 30 mars 2011 au CAFE DES BEAUX-ARTS (Paris).
MIAM MONSTER MIAM ET LES LOVED DRONES le 12 fevrier 2011 a l'INTERNATIONAL (Paris).
Plaquette collector pour l'anniversaire de MARIE FRANCE le 9 fevrier 2011 au restaurant du Senat (Paris).
MARIE FRANCE lors de la lecture publique de "QUERELLE DE BREST", un musical de VINCENT 2g et JULIE SAGET, d'apres le roman de JEAN GENET, le 28 janvier 2011 au VINGTIEME THEATRE (Paris).
Les voeux de MARIE FRANCE pour le 25 decembre 2010 et le 1er janvier 2011.
MARIE FRANCE en concert prive lors du gala-diner annuel au profit de l'association AIDES le 27 novembre 2010 aux BEAUX-ARTS (Paris).
PHANTOM FEAT. MARIE FRANCE le 8 octobre 2010 a l UNDERBELLY CLUB a LONDRES.
MARIE FRANCE en miniconcert le 26 septembre 2010 aux BOUFFES DU NORD (Paris).
MARIE FRANCE et SEB MARTEL les 6, 7 et 8 aout 2010 au festival "LES NUITS SECRETES" a AULNOYE-AYMERIES (59).
MARIE FRANCE presente "MON BB" le 20 juillet 2010 aux "TOILES DU SUD" a COTIGNAC (83).
MARIE FRANCE les 25 et 26 juin 2010 a NICE (06).
Sejour de MARIE FRANCE les 13 et 14 juin 2010 a l'EDEN ROC a ANTIBES (06).
MARIE FRANCE presente "MON BB" le 4 juin 2010 au CLOITRE DES JACOBINS a TOULOUSE.
MARIE FRANCE invitee de l'"HOMMAGE A SERGE REZVANI" le 2 juin 2010 aux TROIS BAUDETS (Paris).
MARIE FRANCE, YAROL POUPAUD, CONTROL CLUB, BERTRAND BURGALAT au "TRIBUTE TO PIERO" le 31 mai 2010 au GIBUS (Paris).
Tour de chant "PAR AMOUR" de MARIE FRANCE le 15 mai 2010 au musee MAC-VAL de VITRY-SUR-SEINE (94).
Showcase "MARIE FRANCE VISITE BARDOT ("MON BB")" le 15 avril 2010 a la FNAC FORUM des HALLES (Paris).
MARIE FRANCE le 15 fevrier 2010 au cabaret ARTISHOW (Paris) pour l'emission "DIVAS SUR CANAPE".
"JE ME DONNE A QUI ME PLAIT" par MARIE FRANCE le 25 janvier 2010 au THEATRE DU ROND-POINT (Paris).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" du 26 au 30 decembre 2009 aux TROIS BAUDETS (Paris).
MARIE FRANCE le 17 decembre 2009 chez BASTIEN DE ALMEIDA (Paris) en seance de dedicaces exceptionnelle.
MARIE FRANCE le 30 novembre 2009 au CHACHA CLUB (Paris).
MARIE FRANCE invitee surprise au concert de BIJOU SVP le 14 novembre 2009 a l'EUROPEEN (Paris).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" le 28 octobre 2009 a l'Espace 315 du CENTRE POMPIDOU (Paris).
MARIE FRANCE invitee surprise au concert d'ALEX BEAUPAIN le 17 octobre 2009 aux TROIS BAUDETS (Paris).
"MARIE FRANCE visite BARDOT" le 3 octobre 2009 a L'ARCHIPEL (Paris).
MARIE FRANCE dans l'emission "STAR MAG" (2 octobre 2009).
"MARIE FRANCE visite BARDOT" le 28 aout 2009 aux TROIS BAUDETS a Paris.
"MARIE FRANCE chante BRIGITTE BARDOT" le 16 mai 2009 a L'ARCHIPEL a Paris.
PHANTOM FEATURING MARIE FRANCE et JACQUES DUVALL les 18 et 19 avril 2009 aux TROIS BAUDETS a Paris.
PHANTOM FEATURING MARIE FRANCE le 17 avril 2009 au GLOBO a PARIS.
MARIE FRANCE a l'International a Paris le 11 octobre 2008.
MARIE FRANCE live a Bruxelles le 7 octobre 2008.
"JACQUES DUVALL RECOIT DU (BEAU) MONDE" au Forum de Liege (27 septembre 2008).
MARIE FRANCE a Berlin (19 et 20 septembre 2008) : photos dans les coulisses des concerts.
MARIE FRANCE au Reservoir a Paris le 8 septembre 2008.
MARIE FRANCE a la Fleche d'Or à Paris le 30 mai 2008.
PHANTOM FEAT. JACQUES DUVALL et MARIE FRANCE le 20 fevrier 2008 au CENTRE WALLONIE BRUXELLES (Paris).
HELENA NOGUERRA et MARIE FRANCE le 1er fevrier 2008 au BATACLAN (Paris).
MARIE FRANCE, "Meccano mode" (1982).
Chronique inédite du 33 tours "39 DE FIEVRE" de MARIE FRANCE par JEAN-WILLIAM THOURY dans le livre "ROCK FRANCAIS" (2010).
Le magnet et le poster MARIE FRANCE (disponibles depuis decembre 2009).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "TELERAMA" (16 decembre 2009).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "STUDIO CINE LIVE MAGAZINE" (fevrier 2010).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "OPEN MAG" (decembre 2009 - janvier 2010).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "PARIS MATCH" (23 decembre 2009).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "ACCORDEON ET ACCORDEONISTES" (janvier 2010).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" par JEAN-WILLIAM THOURY dans "JUKE BOX MAGAZINE" (decembre 2009).
"MARIE FRANCE, UNE BELLE PERSONNE" dans "LES INROCKUTPIBLES" (28 octobre 2009).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "FEMME ACTUELLE" (2 novembre 2009).
MARIE FRANCE dans "ELLE" (23 octobre 2009).
MARIE FRANCE dans "LE MAGAZINE DE LA DISCOTHEQUE" (septembre 1983).
MARIE FRANCE et BRIGITTE BARDOT dans "TELERAMA" du 7 octobre 2009.
MARIE FRANCE par JEAN-ERIC PERRIN sur le site de RFI (octobre 2009).
Quelques photos de MARIE FRANCE, entre MARILYN et l'ALCAZAR, dans les annees 1970 et 1980.
Interview de MARIE FRANCE par ALAIN PACADIS (1978).
"MARIE FRANCE, ainsi soit-elle" dans "LIBERATION" (14 avril 2003).
"MARIE FRANCE, papillon fou des nuits" dans "LE MONDE" (avril 2003).
PHANTOM FEATURING MARIE FRANCE dans "ROCK & FOLK" (juillet 2008).
MARIE FRANCE par PATRICK EUDELINE dans "ROCK & FOLK" (juin 2003).
MARIE FRANCE dans "ROCK & FOLK" (mars 1997).
MARIE FRANCE dans "ROCK & FOLK" (1994) par H.M.
"DEREGLEE" de MARIE FRANCE dans le magazine "FEELING" (numero 3, mars 1978).
"MARIE FRANCE, une star culte est nee" ("7 a Paris", 1990).
++++++
+++++
-----
----
actus2---
versiondedepart-actus--
archives2
archives1
-
+
==
JOHNNY HALLYDAY (concerts "Rester vivant" et "De l amour") les 27 et 29 novembre 2015 + 2 et 3 fevrier 2016 a Bercy AccorHotels Arena (Paris) : compte rendu.
YAROL POUPAUD + THE HELLBOYS + PHILIPPE ALMOSNINO (concert "Mutant Love" pour NIKOLA ACIN) le 22 decembre 2015 au Bus Palladium (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY le 15 decembre 2013 au TRIANON (Paris) : compte rendu.
Dernier concert parisien de LITTLE RICHARD, le 7 juin 2005 a L'OLYMPIA : compte rendu.
GERARD BLANCHARD le 24 juin 2013 au THEATRE DU PETIT SAINT MARTIN (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "BORN ROCKER TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 16 juin 2013 a BERCY (Paris).
RACHID TAHA "ZOOM" le 16 mai 2013 au TRIANON (avec MICK JONES) et le 12 juillet 2013 sur la place de la Republique (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "MISTER D TOUR" de DICK RIVERS : au CASINO DE PARIS 2011, à l'OLYMPIA (2012), à Noisy-le-Grand et Clamart (2013).
JEAN-LUC LAHAYE le 30 mars 2013 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
SUPERBUS "SUNSET CLUB TOUR" le 11 decembre 2012 a l'OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
Concerts live "STARS 80" au GRAND REX et JEAN-PIERRE MADER a Villeneuve (oct. 2012) : comptes rendus.
CHRIS ISAAK (“Beyond The Sun”, “First Comes The Night”) le 12 octobre 2012 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.
LES AVIONS le 3 octobre 2012 au SCOP CLUB (Paris) : compte rendu.
DIDIER WAMPAS AND THE BIKINI MACHINE, SUGAR AND TIGER, EFFELLO ET LES EXTRATERRESTRES le 29 septembre 2012 a la MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY "TOUR 2012" les 15, 16 et 17 juin 2012 au STADE DE FRANCE (Saint-Denis) : compte rendu.
ICI PARIS, "LE RETOUR" (2012) : chronique detaillee du nouveau CD et du show 2012.
INXS le 11 decembre 2011 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
JEAN-PHILIPPE SMET dans "LE PARADIS SUR TERRE" au THEATRE EDOUARD VII (Paris) : compte rendu.
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD, ALAIN CHENNEVIERE, HUGO HOOKA HEY, TONY TRUANT, HUBERT 06 THE HUB, THOMAS DARMON, GAEL, JOCELYN, CLARA, NAOMI GREENE) le 26 fevrier 2010 au SCOPITONE (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD and friends) le 22 janvier 2010 au POINT FMR (Paris).
"NIKOLA ACIN TRIBUTE" (YAROL POUPAUD, THE HELLBOYS, HEARTBREAK HOTEL, VINCENT PALMER, ALAIN CHENNEVIERE et de nombreux guests) le 27 juin 2008 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS le 9 mai 2008 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL le 2 decembre 2006 et le 31 mars 2007 au NOUVEAU CASINO (Paris).
THE HELLBOYS le 2 juin 2006 au GIBUS (Paris).
Livre d'or
Contact
Compteur
 

CHRIS ISAAK (“Beyond The Sun”, “First Comes The Night”) le 12 octobre 2012 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.








CHRIS ISAAK
 
(Concert “BEYOND THE SUN”)

vendredi 12 octobre 2012 
au Grand Rex à Paris

(“chronicle”, “review”) :

« On est super contents que vous soyez venus voir de la musique en direct live, annonce Chris Isaak Le Magnifique après avoir interprété “Blue Hotel”, la troisième chanson du show, avec le même venin ensorcelant de l’original 1987. Ce soir, ça va être un sacré concert rock’n’roll ! Jouer de la ‘zique devant un public, c’est pas comme ces fichues émissions de téléréalité. Là, on vous voit en vrai et on vous balance un max’ d’énergie. » (1)


En pleine forme, la guitare en bandoulière et les costumes étincelants (il en arborera deux au cours de la soirée), Chris démarre sur les chapeaux de roue avec une interprétation aérienne de “American Boy”. 

Celle-ci est meilleure que la version studio surproduite 
par John Shanks sur “Always Got Tonight” (2002). 
Un album quelque peu gavant en raison d’une réalisation qui ne convient guère au style isaakien (2).




Chris jouera ce soir deux autres titres de ce même CD : 
le très mauvais “Notice The Ring” et le réussi “Worked It Out Wrong” (lire la fin de ce compte rendu).



Assister à un show de Chris Isaak, c’est tout un imaginaire qui se déclenche dans les yeux et le cerveau. Une ambiance orageuse, langoureuse, sensuelle et féérique. Avec une bonne dose de “Blue Velvet” Spirit. 

Une quatrième dimension magnétique, intemporelle, romantique, énergique. Et électrique en diable ! Roy Orbison qui shake rattle’n’roll grave avec l’Elvis Presley fifties et Ricky Nelson. Comme lorsqu’on regarde les pochettes vinyles et l’intérieur des livret CDs (toujours très soignés) de Chris en écoutant en boucle lesdits dixes. 



Un univers qui prend sa source dans les années 1950 aux États-Unis. Mais qui, surtout, n’est en rien rétrograde, caricatural ou bloqué dans cette décennie par ailleurs guère idyllique socialement (comme le rappellent régulièrement dans leurs interviews Isaak 
ou Brian Setzer : la ségrégation, etc.).



Les dernières prestations parisiennes du Silvertone (le nom mi-officieux mi-officiel de son groupe depuis trois décennies) en chef, le 28 avril 2007 au Palais des Congrès et le 19 juin 2010 au Grand Rex (déjà), étaient de belles réussites. On pouvait néanmoins chipoter sur le fait 
qu’il y ait deux ou trois ballades un peu trop lentes. 
Cette fois, on échappe à ses fastidieuses ambiances 
à la Chet Baker. 

Eh oui, car sur les albums studio de Chris parus entre 1989 et 1996, il y a toujours au moins trois morceaux sidérants d’ennui et clairement marqués jazzy FIP (3). 
Ce soir, comme il s’agit de la tournée “Beyond The Sun”, c’est le rock et roll, musicalement parlant, qui est mis 
en avant quasiment tout au long du set.



Quand il chante ses ballades vénéneuses (“Wicked Game”) de toute son âme et de son mojo classieux, il est évident que notre crooner killer lippu mélancolique 
et sympacool fait chavirer le palpitant sensible
des spectatrices.



Comme d’hab’, il fait l’entertainer d’Amérique en allant, à la fois à toute berzingue et tranquillos, le temps d’une chanson, d’un balcon à un autre. Micro à la main, en continuant à chanter, il salue les spectateurs, leur serre 
la main. 

Top bon esprit car cela permet aux personnes des deux balcons du Grand Rex de l'apercevoir de près quelques instants. Même si on voit parfaitement bien, total impecc’, la scène à quelque endroit où l’on se trouve. 




Tout cela le temps d’une chanson, soit quatre à cinq minutes. En l’occurrence, ce soir, c’est sur “We’ve Got Tomorrow”, chanson extraite — tout comme “Best I Ever Had” et “Big Wide Wonderful World”, jouées aussi —
de son meilleur album, “Mr. Lucky” (4), paru en 2009. 

Lors de son précédent concert au Grand Rex le 19 juin 2010, il avait joué de nombreux titres de “Mr. Lucky” et c’était un régal. Cette fois, c’est le nouvel album “Beyond The Sun” (2011) qui est largement mis en avant (5).



Les pop songs “Somebody’s Crying” (avec le toujours très attendu solo slimwhitmanesque de clavier de Scotty), 
“San Francisco Days” et la rare “I’m Not Waiting” (cette dernière n’a pas été chantée au Palais des Congrès 2007 
ni au Grand Rex 2010) sont un enchantement, 
un pur régal.



Au dernier balcon, les chansons où l’on voit le plus 
de lumières blanches en provenance de portables téléphoniques brandis par les spectateurs, ce sont “Wicked Game”, “Baby Did A Bad Bad Thing” puis “Blue Hotel”. 

“Baby Did…”, tout en furie The Shadows (“Apache” époque) millimétrée, alternée avec une basse faisant penser à l'intro doum-daum-doum-daum gonzo de 
“C’est lundi” de Jessé Garon. Le tout mêlé à de brèves décharges de guitares électriques foudroyantes.



Dans les premiers couplets de l’hypnotique “Dancin’”, 
le son du clavier lors du refrain de la version studio 
est remplacé par des sons de guitares. Puis peu à peu, toujours avec ces mêmes sons de six-cordes, Scotty glisse les fameuses notes qui font tout le charme de titre. 

À chaque écoute, ce soir en live comme sur disque, on a en tête les entêtantes et fascinantes images, ambiance plateau tévé sixties de l’Amérique ou de l’Angleterre, du vidéoclip parfait tourné par Mary Lambert en 1984.




« On dit que la musique, les chansons, les disques qu’on écoute lorsqu’on est jeune, ça reste en nous et ça nous accompagne durant toute notre vie. Je suis dak’ avec ça. J’ai découvert le rock’n’roll avec Roy Orbison, Johnny Cash, Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, etc. Ces gars-là m’ont donné envie d’être sur scène. 

Avec mon groupe, on a été en 2011 au Sun Studio, Memphis U.S.A., afin d’enregistrer quelques-uns de leurs classiques pour notre album “Beyond The Sun”. On va vous en jouer plusieurs, là, maintenant. »




Et donc, chose promise, chose due, énorme morceau du spectacle, franche réussite d’un bout à l’autre, Chris et son gang ultra soudé balance en rafale une impeccable série de standards. 

Dans l’ordre, “Doin’ The Best I Can” (popularisé par un gars de Tupelo), “Ring Of Fire” (Johnny Cash), “Dixie Fried” (Carl Perkins), “Can’t Help Falling In Love”, 
“It’s Now Or Never”, “She’s Not You” (Elvis), “That Lucky Old Sun” (Ray Charles), “Live It Up” (hey, une compo enragée perso 2011 de Chris aux côtés de ces classiques, tant qu’à faire il a bien raison), “Miss Pearl” (le dénommé Jimmy Wages), “Great Balls Of Fire” 
(le dingo psychopathe Jerry Lee), “Oh, Pretty Woman” (Orbison Roy), “It’s A Big Wide Wonderfuld World”.



La perception de ces standards par Chris et son band, 
 ce soir au Grand Rex comme lors de l'enregistrement au Sun Studio pour le revigorant double Compact Disc Laser “Beyond The Sun”, est à la hauteur des originaux. 

Et même supérieures aux versions d’Elvis en ce qui concerne “Can’t Help Falling In Love With You” et “It’s Now Or Never” car moins varièt’ lisse, plus émouvantes, chaloupées et aérées. Un genre d’Éric Morena, Chris à ce moment-là, mais en 100 % real rock crédible. 



Quant à “Oh, Pretty Woman”, Chris en propose une fulgurante relecture (la façon dont il miaule en trois secondes son « waaaaowww » avec sa voix grave). Et la musicalité de sa voix, la cathédrale sonore que son groupe joue à ce moment-là : c’est le top, live comme studio. À la fois fidèle au big O’ et en y apportant sa fraîcheur perso.

•••••••••••••••••••• 






•••••••••••••••••••• 

Mister Isaak est accompagné par de très excellents musiciens qui le connaissent comme sa poche et avec qui la connivence est totale. Du coup, tout en étant pros, ils sont spontanément relaxs et heureux de jouer sur scène les uns aux côtés des autres. Et cela se sent. 

Ainsi, l’ombre de Kenney Dale Johnson (batterie) est derrière celle de Chris à chacun de ses concerts (et sur disque) depuis 1984. Tout comme la présence à leurs côtés, depuis vingt-sept ans, de Rowland Salley (basse).

•••••••••••••••••••• 




••••••••••••••••••••
 

Cela fait dix-huit ou dix-neuf ans que Hershel Yatovitz 
a repris avec superbe et panache le flambeau des guitares étincelantes et uniques de James Calvin Wilsey (c’était un peu le Vincent Palmer de Chris Isaak de 1984 à 1993, quelque part, le James). 

Petit nouveau depuis la tournée de 2010 (il était sur scène dans ce même Grand Rex lors du concert du 19 juin 2010), le percussionniste Rafael Padilla apporte ses bonnes vibrations latino-américaines professionnelles — 
mais en aucun cas dénuées de feeling. Et, aux claviers 
ainsi qu'à l'accordéon, Scotty Plunkett.



Bon titre studio de 2002, “Worked It Out Wrong” clôture en douceur et de manière idyllique ce concert de rêve. Cette ballade au refrain euphorique est jouée ici dans une toute nouvelle approche, façon Jordanaires (les choeurs, les costumes et la choré identiques de Rowland, Hershel et Kenney) meet Fats Domino (les sons de piano de Scotty). Un beau salut en douceur au public. 



« Thank you, we love you Paris! »
 avant un rock des plus terribles copié sur du Little Richard fifties (“Travelin’ Band” de Creedence Clearwater Revival) balancé dans la sono tandis que les lumières se rallument.

François Guibert
(23 octobre 2012)



(1) : « We really appreciate you support live music! Tonight is gonna be a rock’n’roll show! To play in front of a live audience, it’s not like real TV: we can see you and we give energy. »



(2) : Produit donc par le mercenaire John Shanks, “Always Got Tonight” (2002) contient six bonnes
chansons : “Let Me Down Easy”, “Worked It Out Wrong”, “Counthouse”, “Life Will Go On”, “Somebody To Love” et le sympathique “One Day”. Les six autres étant moyennes voire très mauvaises, dont les fadaises “Cool Love” et “I See You Everywhere”. 

Mais tous les morceaux sont tirés vers le bas par un son country rock pop 90s RTL2 à la Alanis Morissette, Sheryl Crow, etc. Très loin d’être transcendant, “Always Got Tonight” est le premier disque où Chris s’affranchit de son réalisateur fétiche, Erik Jacobsen. 

Ce dernier avait pourtant auparavant fourni de l’excellent travail en tant que producteur artistique sur six ou sept albums de Chris.



(3) : comme lorsque Imelda May chante en concert 
et sur disque “Too Sad Too Cry” et “All For You” 
alors que par ailleurs, elle interprète le reste du temps 
de supers rocks endiablés.



(4) : avec “Chris Isaak” (1987), “Baja Sessions” (1995) 
et une dizaine de chansons de l’album “Forever Blue” (1996).



(5) : attention, concernant l’album “Beyond The Sun”, il faut impérativement et uniquement se procurer l’édition “Deluxe 2 CD Set”, parue de façon absurde en édition limitée justement. Et donc du coup, pas évidente à trouver plusieurs mois après sa sortie. 

Or, la version CD standard contient quatorze (superbes) reprises. Et si l’on ne possède que ce CD édition standard, il manque les onze autres relectures de standards fifties, figurant sur le CD bonus (celui du “Deluxe”). Une absurdité marketing de la part de la maison de disques 
de Chris Isaak. 

Certes, cette initiative est un cadeau fait aux fans qui se précipitent dans les magasins pour se procurer chaque nouvel album du Chris dès sa sortie. Mais elle laisse sur 
le carreau toutes les autres personnes, pas forcément au courant illico qu’un nouveau Chris Isaak est paru. (perso, édition “Deluxe 2 CD Set” achetée en import Fnac mi-octobre 2011). 







— Set list du concert 
du 12 octobre 2012
(de 21h à 22h35) :

• “American Boy”

• “Pretty Girls Don’t Cry”

• “Blue Hotel”

• “We’ve Got Tomorrow”

• “I Want Your Love”

• “San Francisco Days”

• “I’m Not Waiting”

• “Somebody’s Crying”

• “Wicked Game”

• “Best I Ever Had”

• “Dancin’”

• “Notice The Ring”

• “Baby Did A Bad Bad Thing”

• “Doin’ The Best I Can”

• “Ring Of Fire”

• “Dixie Fried”

• “Can’t Help Falling In Love”

• “It’s Now Or Never”

• “She’s Not You”

• “That Lucky Old Sun”

• “Live It Up”

• “Miss Pearl”

• “Great Balls Of Fire”

— Rappel :

• Court extrait de l’instrumental 
“Super Magic 2000”

• “Oh, Pretty Woman”

• “Big Wide Wonderful World”

• “Worked It Out Wrong” 



— Site officiel de CHRIS ISAAK :
CLIQUEZ ICI 






Ont déjà parcouru ce site : 293156 visiteurs (659736 hits)
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=