Site (non officiel) consacré à MARIE FRANCE
La boite a archives de MARIE FRANCE : photos, documents, tracts, interviews, articles, etc.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier 2017 a decembre 2017.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2016 a decembre 2016.
Actualites de MARIE FRANCE de decembre 2015 a juin 2016.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2015 a decembre 2015.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier a juin 2015.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2014 a decembre 2014.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier 2014 a juin 2014.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2013 a decembre 2013.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2012 a juin 2013.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2011 a juin 2012.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier 2011 a juin 2011.
Actualites de MARIE FRANCE de juillet 2010 a decembre 2010.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier 2010 a juin 2010.
Actualites de MARIE FRANCE de janvier 2009 a decembre 2009.
Actualites de MARIE FRANCE de mars 2008 a decembre 2008.
MARIE FRANCE & LILI.
Les 45 tours de MARIE FRANCE de 1977 a 1983.
DISCOGRAPHIE CDs (non exhaustive).
Articles dans "ACCORDEON & ACCORDÉONISTES" (et courrier des lecteurs de "JUKE BOX MAGAZINE").
Chroniques detaillees des disques de MARIE FRANCE parus entre 2006 et 2012.
CONCERTS 2010 : affiches, tickets, setlists.
CONCERTS 2009 : affiches, tickets, set-lists.
Interview de MARIE FRANCE dans le fanzine L ORDONNANCE (2004).
Affiches (et tracts) rares de MARIE FRANCE : concerts, spectacles, expositions, cabaret, etc.
THE LAST BAND IN TOWN plays THE CLASH ("Radio Clash sur Paris") le 9 septembre 2017 a LA MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE ("chante Jacques Duvall", "39 de fievre") dans "JUKE BOX MAGAZINE" (septembre 2017).
Album "HELL'S HOTEL" (2017) de DARREL HIGHAM : chronique detaillee.
MARIE FRANCE ("chante Jacques Duvall", "39 de fievre") photographiee le 12 aout 2017 par CHRISSIE HYNDE.
Tableau "Une histoire de plage" de MARIE FRANCE ("chante Jacques Duvall") par PIERRE & GILLES pour leur expo "Clair-obscur" du 27 mai au 20 aout 2017 au MuMa (Le Havre).
LA FEMME (concerts "Mystere", "Psycho Tropical Berlin") le 2 decembre 2016 a l'Orange Bleue a Eaubonne (95), le 27 janvier 2017 au Zenith (Paris) et a la soiree "Sciences frictions" le 27 avril 2017 a la Cite des Sciences et de l Industrie : compte rendu.
Inauguration avec BAMBI (MARIE-PIERRE PRUVOT) et la Troupe de Madame Arthur de la Promenade COCCINELLE ("Chercher la femme") le 18 mai 2017, terre plein central du 2 au 16 boulevard de Clichy, 75018 Paris.
MARIE FRANCE ("chante JACQUES DUVALL") le 25 novembre 2016 + les 23 et 24 fevrier 2017 au Divan du Monde (Paris) : compte rendu.
ANNIE PHILIPPE 2017 ("J'aurais pu etre la marquise des anges") : interview + discographie.
Sejour de MARIE FRANCE, invitee au "IN&OUT FESTIVAL", du 27 avril au 1er mai 2017 a Nice.
L'album "MARIE FRANCE chante JACQUES DUVALL" par JEAN-EMMANUEL DELUXE.
Album "Troposphere 5" (2016) d'EFFELLO & LES EXTRATERRESTRES : chronique detaillee.
Visuels, affiches et photos de MARIE FRANCE dans le cadre de l'exposition "L'esprit francais, contre-cultures, 1969-1989" du 24 fevrier au 21 mai 2017 a La Maison Rouge (Paris).
Photo "Une histoire de plage" de MARIE FRANCE ("chante Jacques Duvall") par PIERRE & GILLES a la GARE DU NORD (75010 PARIS). Dans le cadre de leur exposition "Clair obscur" du 16 fevrier au 14 mai 2017 au Musee d'Ixelles a Bruxelles.
JEAN-PIERRE MADER : chronique detaillee des reeditions remasterisees 2017 des albums "Microclimats" (1985), "Outsider" (1986) et "En concert — Sous influences" (Olympia 1987).
MARIE FRANCE ("chante JACQUES DUVALL") dans le videoclip scopitone "PATRICIA" des WAMPAS (album "Evangelisti", 2017).
LES NAUFRAGES : interview 2017 pour leurs albums "Libertalia" et "Concert integral".
SUPERBUS, album "SIXTAPE" et concert le 29 octobre 2016 au Trianon : compte rendu.
MARIE FRANCE ("chante JACQUES DUVALL", Freaksville, 2016) et CHRISSIE HYNDE (PRETENDERS, album "Alone", 2016) : interview a Paris en fevrier 2006.
MARIE FRANCE invitee du groupe SON OF A GUN (JACQUES SERIS, PASCAL SAUMADE) & PERLA CRYSTAL le 7 octobre 2016 a La Mer a Boire a Sete (34200).
MATHIEU ROSAZ & MICHEL GLASKO : interview (octobre 2016) pour leur spectacle musical "Ex-fan des 80s" a l'Essaion Theatre (Paris).
"MARIE FRANCE & JACQUES DUVALL : ils ne se quitteront jamais", par FRANCOIS GUIBERT (dans le livre "JACQUES DUVALL, le contrebandier de la chanson", Editions du Caid, 2014).
Album "MARIE FRANCE chante JACQUES DUVALL" (realise par Benjamin Schoos et Chris Cerri, Freaksville, 2016) : chronique detaillee.
HK & LES SALTIMBANKS (concert "Rallumeurs d'etoiles") le 2 juillet 2016 a DOMONT (95) : compte rendu.
Album live "SOS Marie France !" (special "39 de fievre) de MARIE FRANCE ET LES FANTOMES + Concert Freaksville de BENJAMIN SCHOOS & LES LOVED DRONES ("Good Luck Universe!") le 8 mars 2016 a LA MAROQUINERIE (Paris) : chronique.
BIJOU (PHILIPPE DAUGA), concert "1976-2016" le 22 avril 2016 aux RENDEZ VOUS D AILLEURS (Paris) : compte rendu.
ALAIN CHAMFORT (avec quatorze chansons de JACQUES DUVALL) le 25 mars 2016 a l OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
LA FEMME (concerts "Psycho Tropical Berlin" et "Sphynx") le 18 mars 2016 a l EMB de Sannois (95) et le 23 mars 2016 a l'OLYMPIA : compte rendu.
SERGE GAINSBOURG vu par PHILIPPE DAUGA, JEAN-WILLIAM THOURY et VINCENT PALMER du groupe BIJOU.
PIERPOLJAK, album "GENERAL INDIGO" + concert le 5 decembre 2015 a LA MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
Interview de MANOU ROBLIN, paroliere-auteur de huit textes de l album "JOHNNY, REVIENS ! LES ROCKS LES PLUS TERRIBLES" (1964) de JOHNNY HALLYDAY accompagné par JOEY AND THE SHOWMEN.
EDWIGE BELMORE (Mathematiques Modernes, album "Les visiteurs du soir" en 1981) par PATRICK EUDELINE dans "Rock Et Folk" (novembre 2015).
BIJOU : interview de VINCENT PALMER et JEAN WILLIAM THOURY par PHILIPPE MANOEUVRE dans "Rock Et Folk" (novembre 2015).
Chronique detaillee du livre "NUCLEAR DEVICE (1982 a 1989) : 45 revolutions par minute, histoire d'un groupe rock alternatif" (de Daniel Paris Clavel + Patrick "Kiox" Carde + Nuclear Device, aux Editions Libertalia).
Demenagement de MARIE FRANCE de Paris a Sete (du 2 au 4 novembre 2015).
Sejour express de MARIE FRANCE du 23 au 25 octobre 2015 a Biarritz.
MARIE FRANCE : nouvel album cabaret intimiste en 2016 chez Freaksville (avec JACQUES DUVALL aux textes, CHRIS CERRI au piano, BENJAMIN SCHOOS a la realisation).
LA FEMME (concert "Did You See That ???" et "Psycho Tropical Berlin") le 5 juillet 2015 au POINT EPHEMERE (Paris) : compte rendu.
Album "EFFELLO et CAT chantent l'amour" (2015) : chronique detaillee.
ALAIN SOUCHON et LAURENT VOULZY le 4 mai 2015 au PALAIS DES SPORTS (Paris) : compte rendu.
ZAZA FOURNIER : interview 2015 (albums "LE DEPART" en 2015, "REGARDE-MOI" en 2011, "ZAZA FOURNIER" en 2009).
VIKTOR HUGANET ("Busca Boogie") le 3 avril 2015 a LA BOULE NOIRE (Paris) : compte rendu.
JACQUES DUVALL ("Je ne me prends plus pour Dieu") + BENJAMIN SCHOOS ("Beau futur") + SABINO ORSINI ("Chroniques calabraises") le 25 fevrier 2015 aux TROIS BAUDETS (Paris) : compte rendu.
CHIHUAHUA (Napo Romero), concert "Hommage a PASCAL BORNE" (guitariste de Chihuahua, Hot Pants, Kingsnakes) le 14 fevrier 2015 au CLEUB à MONTREUIL (93) : compte rendu.
MARIE FRANCE (tableau "MMM", Marlene Dietrich et Marilyn Monroe) dans les "MUGLER FOLLIES" du 10 decembre 2013 au 31 janvier 2015 au COMEDIA (Paris) : compte rendu.
LINA FROM PARIS (albums "Dans cinq minutes, j'suis prete !" et "Redevenir modeste") : interview 2015.
THOMAS NGIJOL (spectacle et one man show "2") le 4 janvier 2015 au THEATRE DEJAZET (Paris) : compte rendu.
JENN AYACHE (album solo "+001", chanteuse de Superbus) le 25 septembre 2014 au NOUVEAU CASINO (Paris) : compte rendu.
Concert « Les 20 ans de l'album "95200" » de MINISTERE A.M.E.R (Stomy Bugsy et Passi) le 22 septembre 2014 a l'OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
BENJAMIN SCHOOS et les LOVED DRONES (album "THE TANGIBLE EFFECT OF LOVE") feat. BERTRAND BURGALAT le 20 septembre 2014 a LA BOULE NOIRE (Paris) : compte rendu.
Sejours de MARIE FRANCE a Sete, dans le Sud de de la France, dans les Vosges (juin et juillet 2014), et en Grece (aout 2014).
Album "ROCKABILLY RIOT! ALL ORIGINAL" (2014) de BRIAN SETZER : chronique (chronicle review) detaillee.
Album "RIVERS" (2014) de DICK RIVERS : chronique detaillee.
Album "TRIBAL" (2014) d'IMELDA MAY : chronique detaillee.
Show "STILL REELIN AND A-ROCKIN" + album "THE FABULOUS ROCK N ROLL SONGBOOK" de CLIFF RICHARD le 2 juin 2014 a l OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
Album "BLUE SMOKE" (2014) de DOLLY PARTON : chronique detaillee.
"JACQUES DUVALL, le contrebandier de la chanson" (Editions Caid, 2014) : chronique du livre.
PLASTISCINES ("Back To The Start") le 3 avril 2014 a LA MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
BENJAMIN SCHOOS et les LOVED DRONES ("The Tangible Effect Of Love") le 28 mars 2014 a LA MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
LA SOURIS DEGLINGUEE "Les toits du Palace" (2014) : chronique de l'album.
VIKTOR HUGANET ("BUSCA BOOGIE") le 18 decembre 2013 a LA BOULE NOIRE (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE parle des "MUGLER FOLLLIES" (decembre 2013).
"MUGLER FOLLIES" par FABIENNE PASCAUD dans "TELERAMA" (8 au 14 janvier 2014).
"MUGLER FOLLIES" dans "DIRECT MATIN" (20 decembre 2013).
"MUGLER FOLLIES" dans "LE FIGAROSCOPE" (mercredi 18 decembre 2013).
"MUGLER FOLLIES" : interview de MANFRED T. MUGLER dans "TETU" (decembre 2013).
LA FEMME ("Psycho Tropical Berlin") + ICI PARIS le 14 novembre 2013 au TRIANON (Paris) : compte rendu.
BENJAMIN SCHOOS "CHINA MAN VS CHINA GIRL" le 3 octobre 2013 aux TROIS BAUDETS (Paris) : compte rendu.
Show "JE VEUX DU BONHEUR" de CHRISTOPHE MAE au PALAIS DES SPORTS 2013 (Paris) : compte rendu.
Sejour de MARIE FRANCE aux iles Canaries (juillet 2013).
MARIE FRANCE "au coeur de la musique" dans "PARIS MONTMARTRE" (ete 2013).
MARC LAVOINE (concert "JE DESCENDS DU SINGE") le 28 juin 2013 au PALAIS DES SPORTS (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE dans "FRENCHY BUT CHIC" par JEAN ERIC PERRIN ("ROCK AND FOLK", 1980).
Chronique de l'album "39 DE FIEVRE" de MARIE FRANCE par CHRISTIAN LEBRUN dans "BEST" en mai 1981.
MARIE FRANCE et LES FANTOMES jouent l'album "39 DE FIEVRE" le 18 mai 2013 au RESERVOIR (Paris).
MARIE FRANCE et LES FANTOMES jouent l'album "39 DE FIEVRE" a SOS RECORDING a ANS (Belgique).
Compte rendu du miniconcert de LA FEMME le 14 mai 2013 a la FNAC FORUM des HALLES (Paris) + chronique CD "PSYCHO TROPICAL BERLIN".
"PSYCHO TROPICAL BERLIN" (2013) de LA FEMME : chronique de l'album CD.
Film-documentaire "BAMBI" (2013) de SEBASTIEN LIFSHITZ : impressions.
MARIE FRANCE dans le livre "DERRIERE L'OBJECTIF DE PIERRE ET GILLES — Photos et propos" (Editions Hoebeke, 2013).
Ceremonie en souvenir de DANIEL ROZOUM, dit DANIEL DARC, le 14 mars 2013 a PARIS.
MARIE FRANCE quelques jours a Sete (mars 2013).
Photo inedite de MARIE FRANCE dans le magazine papier "GONZAI" numero 1 (janvier 2013).
Concert unique "ELLES ET LUI" d'ALAIN CHAMFORT et ses invitees le 30 janvier 2013 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.
VALENTINE DUTEIL "Chansons d'amour et plus si affinites" chaque mardi du 8 janvier au 16 avril 2013 (avec un invite different chaque soir, dont MARIE FRANCE) au THEATRE DES DECHARGEURS (Paris).
PHILIPPE DAUGA (BIJOU SVP) et ALAIN CHENNEVIERE and Friends le 8 novembre 2012 a la VELVET GALERIE (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE en visite eclair les 11 et 12 decembre 2012 a BERLIN.
MARIE FRANCE dans "LE PROLONGEMENT DE MOI" (2012), film-serie de STEVE CATIEAU.
Sejour de MARIE FRANCE en Grece (juillet et aout 2012).
"BENJAMIN SCHOOS & JACQUES DUVALL : les deux font la paire" ("La Libre Belgique", 14 juillet 2012).
MADEMOISELLE NINETEEN le 12 juin 2012 a L'INTERNATIONAL (Paris).
MARIE FRANCE et CHRISSE HYNDE : "How we met" dans le journal anglais "THE INDEPENDENT" (2 juin 2012).
THE LEATHERMAN (JACQUES DUVALL & JEAN-MARC LEDERMAN) : l'album "ROMANIA" (2012), en 33 tours et en CD, sur le label MARTYRS OF POP.
MARIE FRANCE & LES FANTOMES et BENJAMIN SCHOOS le 9 mai 2012 au RESERVOIR (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE, Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par FREDERIC MITTERRAND, ministre de la Culture, le 4 mai 2012.
MARIE FRANCE et LILI a ROME (fin avril 2012).
MARIE FRANCE & LES FANTOMES le 21 mars 2012 au BOTANIQUE - LA ROTONDE (Bruxelles) et le 24 mars 2012 au TIPI (Liege), en Belgique.
"JACQUES DUVALL, Octave d'honneur" dans "ACCORDEON et ACCORDEONISTES" (avril 2012).
Longue chronique detaillee de l'album "KISS" de MARIE FRANCE ET LES FANTOMES dans "ACCORDEON ET ACCORDEONISTES" (fevrier 2012).
2011 : soyez les producteurs du nouvel album de PHANTOM Featuring MARIE FRANCE.
MARIE FRANCE et BENJAMIN SCHOOS (MIAM MONSTER MIAM), avec LES EXPERTS EN DESESPOIR, interpretent les chansons de JACQUES DUVALL le 15 novembre 2011 aux TROIS BAUDETS (Paris) : compte rendu.
MARIE FRANCE dans le court metrage "THE NAMELESS SPECTACLE" (2011, avec SWANN ARLAUD) de JESPER JUST, dans le cadre de l'expo "THIS UNKNOW SPECTACLE" du 21 octobre 2011 au 5 fevrier 2012, au MAC VAL de Vitry sur Seine (94).
Comptes rendus detailles de la seance cinema speciale MARIE FRANCE (8 octobre 2011) et de la soiree de cloture de "CHERIES CHERIS" (16 octobre 2011), avec MARIE FRANCE dans le jury, au FORUM DES IMAGES (Paris).
MARIE FRANCE, membre du jury de la 17e edition de "CHERIES-CHERIS" du 7 au 16 octobre 2011 au FORUM DES IMAGES (Paris).
Premier concert de VALENTINE DUTEIL le 20 juillet 2011 a L'ANGORA (Paris).
"LE BIJOU DE GAINSBOURG" (concert integral) de BIJOU SVP (PHILIPPE DAUGA) le 21 juin 2011 au CAFE DES BEAUX-ARTS (Paris).
MARIE FRANCE, MIAM MONSTER MIAM ET LES LOVED DRONES, JACQUES DUVALL, PASCALE BOREL, ALEX ROSSI, ALISTER, SABINO ORSINI les 28 et 29 avril 2011 au CENTRE WALLONIE BRUXELLES (Paris).
MARIE FRANCE et PHILIPPE CALVARIO au "Cafe-debat" autour de COPI le 2 avril 2011 au foyer de l'ATHENEE THEATRE LOUIS-JOUVET (Paris).
MARIE FRANCE dans le film (en DVD) "IL Y AVAIT UNE FOIS FREAKSVILLE" (2011).
BIJOU SVP (PHILIPPE DAUGA) presente en avant-premiere "LE BIJOU DE GAINSBOURG" le 30 mars 2011 au CAFE DES BEAUX-ARTS (Paris).
MIAM MONSTER MIAM ET LES LOVED DRONES le 12 fevrier 2011 a l'INTERNATIONAL (Paris).
Plaquette collector pour l'anniversaire de MARIE FRANCE le 9 fevrier 2011 au restaurant du Senat (Paris).
MARIE FRANCE lors de la lecture publique de "QUERELLE DE BREST", un musical de VINCENT 2g et JULIE SAGET, d'apres le roman de JEAN GENET, le 28 janvier 2011 au VINGTIEME THEATRE (Paris).
Les voeux de MARIE FRANCE pour le 25 decembre 2010 et le 1er janvier 2011.
MARIE FRANCE en concert prive lors du gala-diner annuel au profit de l'association AIDES le 27 novembre 2010 aux BEAUX-ARTS (Paris).
PHANTOM FEAT. MARIE FRANCE le 8 octobre 2010 a l UNDERBELLY CLUB a LONDRES.
MARIE FRANCE en miniconcert le 26 septembre 2010 aux BOUFFES DU NORD (Paris).
MARIE FRANCE et SEB MARTEL les 6, 7 et 8 aout 2010 au festival "LES NUITS SECRETES" a AULNOYE-AYMERIES (59).
MARIE FRANCE presente "MON BB" le 20 juillet 2010 aux "TOILES DU SUD" a COTIGNAC (83).
MARIE FRANCE les 25 et 26 juin 2010 a NICE (06).
Sejour de MARIE FRANCE les 13 et 14 juin 2010 a l'EDEN ROC a ANTIBES (06).
MARIE FRANCE presente "MON BB" le 4 juin 2010 au CLOITRE DES JACOBINS a TOULOUSE.
MARIE FRANCE invitee de l'"HOMMAGE A SERGE REZVANI" le 2 juin 2010 aux TROIS BAUDETS (Paris).
MARIE FRANCE, YAROL POUPAUD, CONTROL CLUB, BERTRAND BURGALAT au "TRIBUTE TO PIERO" le 31 mai 2010 au GIBUS (Paris).
Tour de chant "PAR AMOUR" de MARIE FRANCE le 15 mai 2010 au musee MAC-VAL de VITRY-SUR-SEINE (94).
Showcase "MARIE FRANCE VISITE BARDOT ("MON BB")" le 15 avril 2010 a la FNAC FORUM des HALLES (Paris).
MARIE FRANCE le 15 fevrier 2010 au cabaret ARTISHOW (Paris) pour l'emission "DIVAS SUR CANAPE".
"JE ME DONNE A QUI ME PLAIT" par MARIE FRANCE le 25 janvier 2010 au THEATRE DU ROND-POINT (Paris).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" du 26 au 30 decembre 2009 aux TROIS BAUDETS (Paris).
MARIE FRANCE le 17 decembre 2009 chez BASTIEN DE ALMEIDA (Paris) en seance de dedicaces exceptionnelle.
MARIE FRANCE le 30 novembre 2009 au CHACHA CLUB (Paris).
MARIE FRANCE invitee surprise au concert de BIJOU SVP le 14 novembre 2009 a l'EUROPEEN (Paris).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" le 28 octobre 2009 a l'Espace 315 du CENTRE POMPIDOU (Paris).
MARIE FRANCE invitee surprise au concert d'ALEX BEAUPAIN le 17 octobre 2009 aux TROIS BAUDETS (Paris).
"MARIE FRANCE visite BARDOT" le 3 octobre 2009 a L'ARCHIPEL (Paris).
MARIE FRANCE dans l'emission "STAR MAG" (2 octobre 2009).
"MARIE FRANCE visite BARDOT" le 28 aout 2009 aux TROIS BAUDETS a Paris.
"MARIE FRANCE chante BRIGITTE BARDOT" le 16 mai 2009 a L'ARCHIPEL a Paris.
PHANTOM FEATURING MARIE FRANCE et JACQUES DUVALL les 18 et 19 avril 2009 aux TROIS BAUDETS a Paris.
PHANTOM FEATURING MARIE FRANCE le 17 avril 2009 au GLOBO a PARIS.
MARIE FRANCE a l'International a Paris le 11 octobre 2008.
MARIE FRANCE live a Bruxelles le 7 octobre 2008.
"JACQUES DUVALL RECOIT DU (BEAU) MONDE" au Forum de Liege (27 septembre 2008).
MARIE FRANCE a Berlin (19 et 20 septembre 2008) : photos dans les coulisses des concerts.
MARIE FRANCE au Reservoir a Paris le 8 septembre 2008.
MARIE FRANCE a la Fleche d'Or à Paris le 30 mai 2008.
PHANTOM FEAT. JACQUES DUVALL et MARIE FRANCE le 20 fevrier 2008 au CENTRE WALLONIE BRUXELLES (Paris).
HELENA NOGUERRA et MARIE FRANCE le 1er fevrier 2008 au BATACLAN (Paris).
MARIE FRANCE, "Meccano mode" (1982).
Chronique inédite du 33 tours "39 DE FIEVRE" de MARIE FRANCE par JEAN-WILLIAM THOURY dans le livre "ROCK FRANCAIS" (2010).
Le magnet et le poster MARIE FRANCE (disponibles depuis decembre 2009).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "TELERAMA" (16 decembre 2009).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "STUDIO CINE LIVE MAGAZINE" (fevrier 2010).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "OPEN MAG" (decembre 2009 - janvier 2010).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "PARIS MATCH" (23 decembre 2009).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "ACCORDEON ET ACCORDEONISTES" (janvier 2010).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" par JEAN-WILLIAM THOURY dans "JUKE BOX MAGAZINE" (decembre 2009).
"MARIE FRANCE, UNE BELLE PERSONNE" dans "LES INROCKUTPIBLES" (28 octobre 2009).
"MARIE FRANCE VISITE BARDOT" dans "FEMME ACTUELLE" (2 novembre 2009).
MARIE FRANCE dans "ELLE" (23 octobre 2009).
MARIE FRANCE dans "LE MAGAZINE DE LA DISCOTHEQUE" (septembre 1983).
MARIE FRANCE et BRIGITTE BARDOT dans "TELERAMA" du 7 octobre 2009.
MARIE FRANCE par JEAN-ERIC PERRIN sur le site de RFI (octobre 2009).
Quelques photos de MARIE FRANCE, entre MARILYN et l'ALCAZAR, dans les annees 1970 et 1980.
Interview de MARIE FRANCE par ALAIN PACADIS (1978).
"MARIE FRANCE, ainsi soit-elle" dans "LIBERATION" (14 avril 2003).
"MARIE FRANCE, papillon fou des nuits" dans "LE MONDE" (avril 2003).
PHANTOM FEATURING MARIE FRANCE dans "ROCK & FOLK" (juillet 2008).
MARIE FRANCE par PATRICK EUDELINE dans "ROCK & FOLK" (juin 2003).
MARIE FRANCE dans "ROCK & FOLK" (mars 1997).
MARIE FRANCE dans "ROCK & FOLK" (1994) par H.M.
"DEREGLEE" de MARIE FRANCE dans le magazine "FEELING" (numero 3, mars 1978).
"MARIE FRANCE, une star culte est nee" ("7 a Paris", 1990).
++++++
+++++
-----
----
actus2---
versiondedepart-actus--
archives2
archives1
-
+
==
JOHNNY HALLYDAY (concerts "Rester vivant" et "De l amour") les 27 et 29 novembre 2015 + 2 et 3 fevrier 2016 a Bercy AccorHotels Arena (Paris) : compte rendu.
YAROL POUPAUD + THE HELLBOYS + PHILIPPE ALMOSNINO (concert "Mutant Love" pour NIKOLA ACIN) le 22 decembre 2015 au Bus Palladium (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY le 15 decembre 2013 au TRIANON (Paris) : compte rendu.
Dernier concert parisien de LITTLE RICHARD, le 7 juin 2005 a L'OLYMPIA : compte rendu.
GERARD BLANCHARD le 24 juin 2013 au THEATRE DU PETIT SAINT MARTIN (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "BORN ROCKER TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 16 juin 2013 a BERCY (Paris).
RACHID TAHA "ZOOM" le 16 mai 2013 au TRIANON (avec MICK JONES) et le 12 juillet 2013 sur la place de la Republique (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "MISTER D TOUR" de DICK RIVERS : au CASINO DE PARIS 2011, à l'OLYMPIA (2012), à Noisy-le-Grand et Clamart (2013).
JEAN-LUC LAHAYE le 30 mars 2013 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
SUPERBUS "SUNSET CLUB TOUR" le 11 decembre 2012 a l'OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
Concerts live "STARS 80" au GRAND REX et JEAN-PIERRE MADER a Villeneuve (oct. 2012) : comptes rendus.
CHRIS ISAAK (“Beyond The Sun”, “First Comes The Night”) le 12 octobre 2012 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.
LES AVIONS le 3 octobre 2012 au SCOP CLUB (Paris) : compte rendu.
DIDIER WAMPAS AND THE BIKINI MACHINE, SUGAR AND TIGER, EFFELLO ET LES EXTRATERRESTRES le 29 septembre 2012 a la MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY "TOUR 2012" les 15, 16 et 17 juin 2012 au STADE DE FRANCE (Saint-Denis) : compte rendu.
ICI PARIS, "LE RETOUR" (2012) : chronique detaillee du nouveau CD et du show 2012.
INXS le 11 decembre 2011 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
JEAN-PHILIPPE SMET dans "LE PARADIS SUR TERRE" au THEATRE EDOUARD VII (Paris) : compte rendu.
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD, ALAIN CHENNEVIERE, HUGO HOOKA HEY, TONY TRUANT, HUBERT 06 THE HUB, THOMAS DARMON, GAEL, JOCELYN, CLARA, NAOMI GREENE) le 26 fevrier 2010 au SCOPITONE (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD and friends) le 22 janvier 2010 au POINT FMR (Paris).
"NIKOLA ACIN TRIBUTE" (YAROL POUPAUD, THE HELLBOYS, HEARTBREAK HOTEL, VINCENT PALMER, ALAIN CHENNEVIERE et de nombreux guests) le 27 juin 2008 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS le 9 mai 2008 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL le 2 decembre 2006 et le 31 mars 2007 au NOUVEAU CASINO (Paris).
THE HELLBOYS le 2 juin 2006 au GIBUS (Paris).
OK
Livre d'or
Contact
Compteur
 

Chroniques detaillees des disques de MARIE FRANCE parus entre 2006 et 2012.



Chroniques détaillées
des disques
de MARIE FRANCE
parus entre 2006 et
2012 




MARIE FRANCE
“Raretés”
(album CD, 2006) :

Retour scénique réussi pour Marie France le 11 février 2006 au Trianon (Paris), deux ans et demi après son dernier concert dans la capitale. Pendant les deux heures de ce show magique mêlant music-hall et cabaret,
elle a retracé sa carrière de chanteuse, de ses débuts punk à aujourd’hui.

Outre des reprises de Johnny Kidd (“Le diable en personne”), Peggy Lee/Elvis/Boris Vian (“39° de fièvre
”) et Lucienne Boyer, elle a interprété une bonne dizaine de textes de Jacques Duvall mis en musique
par Jay Alanski, Yan Péchin ou Euston Jones... Ainsi que
des compositions inédites de Frédéric Botton figurant
sur son nouveau CD, “Raretés”.

Celles-ci sonnent jazzy swing acoustique, ambiance violons, cuivres, clarinette, piano, tel un grand orchestre initimiste : “L’amour avec des gants”, “Un homme à votre goût”, “Monsieur Chou”, “La couleur des yeux”.

Quelques notes d’accordéon effleurent les morceaux “Portait Monocle”, “Elle est folle” et “The Flame”, une tournerie tzigane anglo-saxonne écrite par Marc Almond. Celui-ci revisite avec Marie sous la forme d’un duo pop “A quoi ça sert l’amour”, immortalisé par Edith Piaf et Théo Sarapo.

Le surprenant “L’amour à plusieurs” tranche avec les sept autres titres que Botton a conçus, par son tempo actuel, tendance hip hop groove soul.

Dans la lignée de son 33 tours légendaire “39° de fièvre” (1981), Marie France propose “Une fille à colorier” (titre écrit par Fred Chichin et Catherine Ringer). Une chouette petite bombe de funk bargeot barré à la Rita Mitsouko.

Enregistré à la même époque (au début des années 1990), l’adaptation française de “Shéhérazade” par Hélène Hazera est desservie par une sorte de bande son karaoké aux arrangements synthétocs. 

Paru en face B de 
“Déréglée” en 1977, la mélodie de la ballade lolita “Daisy” a été reprise en 1986 par Lio (sur son album chef-d’oeuvre “Pop model”) mais avec un autre texte, toujours écrit par Duvall : “Dallas”.

Enfin, quatre titres issus de son CD éponyme paru en 1997, réalisé par Mirwais et Yan Péchin, apparaissent ici en bonus. Citons “Las, dans le ciel...” (magnifique texte désabusé de Daniel Darc) et “Mon p’tit bordel”.

La voix chaude et joyeuse de la miss — comme dans l’éclatant “Bonsoir” — donne tout le cachet glamour inimitable à ce disque-événément évoquant un paradis perdu et rêvé où planent l’aura de Marilyn Monroe
et Marlene Dietrich, les fastes de revues parisiennes (Alcazar, Lido, Moulin Rouge, etc.), la fête, etc.
Ca, c’est Paris !


François Guibert

(février 2006)


“PHANTOM
Featuring MARIE FRANCE”

(album CD, 2008,
Freaksville Record,
CLIQUEZ ICI
POUR COMMANDER LE CD
)

Bête de scène absolue, Marie France est à l’aise vocalement dans tous les registres. Dans son nouvel album, elle revient au rock tendance punky, rugueux
et déjanté, mâtiné de sons bluesy ou garage. 

“Marie-Françoise se suicide” 
était paru dans une première version reggae pop facétieuse sous forme
de 45 tours en 1979. Ce titre devient ici une ballade fiévreuse, acoustique et enjouée façon “39° de fièvre
,
avec claquements de doigts, trompette jazzy et balais délicatement frottés contre la caisse claire. Pour l’occasion, l’auteur Jacques Duvall s’est fendu de nouvelles paroles sur cette musique de Jay Alanski. 

Ce même Duvall — sans aucun doute le plus brillant parolier francophone avec Jean-William Thoury —
a écrit la totalité des textes, sur des compositions du guitariste Benjamin Schoos alias Miam Monster Miam. Celui-ci est le pivot central de Phantom, “groupe d’intervention musicale” qui a déjà commis un remarquable CD (“Hantises” en 2006, avec Duvall au chant et aux textes), aux côtés de Pascal Schyns (basse)
et Geoffroy Degand (batterie).

Sorte de générique d’ouverture, l’instrumental “Marie France From Paris” est égayé par la trompette latino
tex-mex de Philippe Laurent, la voix du Monsieur Loyal Benjamin Schoos (« Ladies and gentlemen, let me introduce to you (…) the Queen of Seduction ») et le rire de la maîtresse de cérémonie (agrémenté d’un cinglant 
«Fuck-off… you ! »).

La série des rocks les plus terribles arrive avec “Les nanas”, du Duvall pur jus dans le texte, non pas cynique (surtout pas) mais malicieux, tranchant et percutant, servi à merveille par la voix aiguisée de la Fille au Cœur d’Or avec aussi un solo d’harmonica vintage.

La cavalcade “Le chagrin et l’amour” a une ambiance surf music influencée par le Delphonic Sound (cette sensation d’entendre la voix et les guitares pleines d’échos et rythmées par des vagues d’une mer imaginaire), créé par l’obscur label sixties Del-Fi Records.

Avec ses guitares punk, son tempo intense et son texte d’amour/haine martelé par la gouaille soudainement trash rebelle de Marie France, “J’arrête” est la digne petite sœur (ou plutôt la descendance) de “Déréglée” (son premier 45 tours, aux paroles subversives et audacieuses, sorti en 1977).

Sur une musique ensoleillée et mélancolique (avec le délicat violon de Henri Graetz), notre miss France chante avec pudeur et retenue dans “Bleu” la fin d’une histoire d’amour.

Retour au bluesy rockab’ avec le bargeot “Que sont-ils devenus ? ”, à base de noms de personnages historiques :
« Akhenaton est un rapper / de Gaulle est un aéroport / (…) Corneille est un chanteur / Céline est une chanteuse (…) » 

Écrins parfaits pour mettre en valeur le côté félin
à la Wanda Jackson fifties de Marie France,
“Ma puce” et “Cracher ma bile” balancent des flammes sonores électriques, rockant et roulant à merveille.

L’album se conclut par “Ménage à trois”, sublime et tranquille ballade western haut de gamme aux guitares mi-country mi-Hank Marvin/The Shadows.

À l’opposé des soporifiques démonstrations techniques des habituelles chanteuses de variétés, Marie France chante dans les graves comme dans les aigus avec une incroyable facilité, en mettant toujours en avant l’émotion. Cette reine éternelle du rock’n’roll magnifie ainsi un disque inspiré, dingue, énergique et hautement créatif.


F. G.
(avril 2008)


MARIE FRANCE, 
JAC BERROCAL
& JACK BELSEN

“Marie-Antoinette Is Not Dead”
(45 tours vinyle, 2008) :

Avec les Jac Berrocal (poète, trompettiste, improvisateur) et Jack Belsen (guitariste, adepte de machines),
Marie France sort un 45 tours vinyle collector,
“Marie-Antoinette Is Not Dead”. Celui-ci est édité et numéroté à 470 exemplaires par le label Rotorelief.

Elle interprète sur un mode mi-parlé mi-récitatif
deux textes écrits par celle qui fut reine de France
de 1774 à 1793.

L’un, “Je vous veux” (face A), met en avant l’état
d’esprit insouciant, festif et charmeur de cette dernière.

L’autre, solennel et poignant, est intitulé “Marie-Antoinette Is Not Dead ou dans quelle position je vous laisse” (face B). Il s’agit de la lecture de la lettre rédigée par Marie-Antoinette à sa soeur quelques heures avant d’être guillotinée au matin du 16 octobre 1793.

La voix chaude et glamour de Marie France se mêle
à la musique expérimentale, bizarroïde, angoissante
(mais réussie), avec des sons tranchants et bruts, suggérant des images de couperet. Le tout donne une atmosphère prenante, mystérieuse et captivante.

F. G.
(janvier 2009)
 


“MARIE FRANCE visite BARDOT”
(album CD, 2009) :

Depuis mai 2009, Marie France présente régulièrement dans des petites salles à Paris — et bientôt en tournée française — son nouveau spectacle : “Mon BB”.

Consacré au répertoire de Brigitte Bardot, ce récital intimiste, chaleureux, émouvant, dynamique et magique s’accompagne désormais d’un CD du même nom, enregistré cet été au Studio Davout.

Bardot est bien sûr connue au niveau mondial, en tant qu’actrice, star et mythe. Or, étrangement, hormis quelques mégatubes (“Harley Davidson”, “Contact”, etc.), ses chansons semblent très peu connues du public.

Détail révélateur : dans l’excellent livre “Bardot la légende” d’Henry-Jean Servat (éditions Hors-Collection), la vie de BB ainsi que sa carrière dans le cinéma sont traitées de façon précise, documentée et détaillée. Mais en dehors de sa collaboration avec Serge Gainsbourg,
il est à peine fait mention de sa carrière de chanteuse.

Elle a pourtant gravé sur disque, surtout entre 1962
et 1970, une soixantaine de pépites, écrites, composées
et arrangées par (entre autres) Jean-Max Rivière, Alain Goraguer, Gérard Bourgeois, Monique & Louis Aldebert, Claude Bolling ou Gainsbourg.

Elles ont d’ailleurs été, depuis quarante ans, très peu revisitées par d’autres artistes (hormis quelques reprises par-ci, par-là).

Sur ce disque comme en concert, Marie France privilégie clairement les chansons rares, voires oubliées, de BB. L’interprétation originelle de ces perles pop ou ballades par l’égérie des années 1960 est d’une justesse idéale, d’une fraîcheur parfaite — on ne le sait pas assez :
BB est une vraie grande chanteuse.

Marie France, pour sa part, les revisite avec raffinement, subtilité et ingéniosité. Elle fait siennes ces chansons, en apparence (faussement) légères et qui sont de purs chefs-d’œuvre musicaux et textuels, concis, simples, directs, d’une extrême finesse.

Avec son intro et son brillant gimmick de guitare à la Vincent Palmer, “Le soleil” ouvre en beauté ces quarante-sept précieuses minutes. La rock’n’roll woman la plus terrible y déploie sa voix chaude et langoureuse, en parfaite adéquation avec le texte : «Le soleil, que c’est bon / Quand il vient me brûler la peau / Je suis bien, détendue / Sur le sable fin, toute nue… » 

Dans le même registre hédoniste et lumineux,
la mélancolie d’“Une histoire de plage” est renforcée
par le violoncelle et l’interprétation vocale de Marie France. Elle en livre une vision positivement nostalgique, avec un vécu certain, là où BB mettait en avant une certaine innocence juvénile.

Sorte d’ode destinée au public, “Je reviendrai toujours vers toi” évolue dans le même esprit. On peut d’ailleurs rapprocher ce titre, par sa thématique mi-désabusée
mi-optimiste et sa construction musicale, de “La fille au cœur d’or”. Cette chanson (paroles de Jacques Duvall, musique de Jay Alanski) ne figure pas sur ce CD, mais Marie France l’interprète régulièrement dans ses concerts depuis l’an 2000.

“Ciel de lit”, au rythme latino chaloupé, est chanté
sur un irrésistible ton malicieux.

Par son texte insouciant et sa mélodie jouée de façon minimaliste avec juste une guitare, “Sidonie”, enregistrée (en 1962) par BB, peut être considérée comme la grande sœur naturelle et spirituelle de “Daisy” (première chanson écrite par Jacques Duvall pour Marie France en 1977).

On retrouve dans le texte de “Je me donne à qui me plaît”, revisité swing jazzy guilleret par rapport à l’original, l’état d’esprit féminin et libertaire qu’ont
en commun nos deux blondes.

L’ambiance dixieland & années folles de “Bubble gum”

et des “Omnibus” sert à merveille la diction enchantée, claire et joyeuse de la reine du glamour.

C’est par le court mais sensuel “Invitango” que celle
qui remet à l’honneur la reine Brigitte démarre
chacun de ses récitals.

“C’est rigolo” met en avant une nouvelle facette ultrafestive de Marie France, qui ne figurait pas sur ses albums précédents. Ces trois minutes permettent de visualiser l’exubérance prestigieuse qui devait caractériser les grands soirs de L’Alcazar, et dont elle a été la meneuse de revue pendant plusieurs années.

Sur l’iconoclaste 
Noir et blanc, rythmé par les chœurs masculins (« C’était pas du tout dégoûtant / (…) Ah mon dieu qu’c’était dégoûtant »), Marie France se fait délicieusement mutine.

Ambiance tamisée et intime pour “Les hommes endormis”, enivrante séquence qui évoque la délectable version haute tension de “39° de fièvre” par l’amazone
du rock’n’roll.

La seule vraie miss France reprend trois chansons connues de tous : “La madrague”, “Bonnie & Clyde” (en duo avec le comédien Aurélien Wiik en bonus track sur le CD,
dans une relecture surprenante, épurée, troublante et émouvante) et “Tu veux ou tu veux pas”. Pour ce dernier titre, la version live est largement meilleure que l’orchestration brouillonne ou le fastidieux solo de guitare électrique que l’on entend sur cette captation studio.
Ces deux minutes cinquante-sept sont le seul point faible
de cet opus.

Pour les seize autres chansons, il faut souligner la richesse, la musicalité et l’inventivité des arrangements réalisés et joués par Christophe Cravero (piano, violon, percussions), Valentine Duteil (violoncelle, basse) et François Sabin (guitares, saxo).

Le disque “Marie France visite Bardot” et le spectacle “Mon BB” sont sans aucun doute le plus bel hommage, vivant, artistique et coloré, qui puisse être rendu
à « l’artiste, la chanteuse, la femme, l’actrice et surtout la fervente défenseuse des animaux » (comme le dit Marie France sur scène) qu’est Brigitte Bardot.

F. G.
(janvier 2010)


MARIE FRANCE
& LES FANTÔMES

“Kiss”
(album CD, 2012,
Freaksville Record,
CLIQUEZ ICI
POUR COMMANDER
LE CD DIGIPACK
) :

Depuis leur première rencontre scénique un soir de décembre 2006 au Klub (Paris), Marie France et les Belges du label Freaksville forment un gang soudé
et ultra créatif. Cette association de bienfaiteurs du rock’n’roll en français fonctionne à plein régime
tout au long de “Kiss”, leur second CD en commun.

Une merveille pop’n’roll garage rock excitante, aussi réussie que les albums “Phantom Featuring Marie France” (2008) et “39° de fièvre” (1981, réalisé avec le groupe Bijou). Jacques Duvall signe toutes les paroles ;
et Benjamin Schoos, alias Miam Monster Miam,
les musiques (sauf “Un garçon qui pleure”,
de François Bernheim).

Comme un ouragan électrique, l’album “Kiss” démarre en trombe avec “Dieu pardonne”. Sous haute tension,
la déesse du glamour se transforme en vamp universelle
de l’apocalypse. Au passage, elle chante les vers « Traîtrise, surprise, c’est la crise / Soupçon, tension, trahison » sur un ton qu’elle a, jusqu’à présent, peu utilisé dans ses enregistrements studio.

“Le détecteur de mensonges” est incisif, court, malin, ingénieux, piquant, acidulé. Le refrain est carré et pop. Les paroles sont faciles à comprendre — comme d’ailleurs tous les textes de Duvall — et à fredonner. Dans l’absolu et l’idéal, c’est une bombe radiophonique en puissance, destination n°1 d’éventuels hit parades rocky.

La lady Marie imprègne de son timbre rond et chaud de Fujiyama Mama l’effréné “Trop de boucan”, aux effluves Motown version speed et revisités par nos vaillants dingorockers.

Amies de longue date, Marie France et Chrissie Hynde
se partagent le micro avec émotion et sensibilité pour
“Un garçon qui pleure”. Le texte est encore mieux mis en valeur lorsqu’en concert, il est chanté du début à la fin par Marie France. En effet, elle maîtrise mieux que quiconque chaque phrase de cette bouleversante ballade de femme forte, de maîtresse à poigne.

L’intimiste “Elle ou moi” est conçu dans une optique soul seventies (Marvin Gaye, Smokey Robinson) minimaliste. Toutefois, le tempo très lent, les sons acid jazz 90s
du Fender Rhodes et synthétiques du clavier, ainsi que
la mélodie vocale linéaire font de “Elle ou moi”
une chanson normale et routinière de variété française.

Dépaysement garanti, direction les plaines d’un Far West fantasmé, avec “Le bon, la brute et le truand”. Dans cette escapade trépidante et tubesque, la cowgirl urbaine façon Lucky Luke féminine se régale à intepréter des paroles
à son image : mutines, drôles et charmeuses.
Elle se révèle une sacrée et pure chanteuse de country, telle une naturelle Dolly Parton punky pop From Paris
To Nashville.

Sur fond de guitares fuzz sixties, derrière les onomatopées “Yallo Kibou”, Marie France (via la plume de Duvall) dresse un parfait autoportrait tout en ébullition de l’artiste qu’elle est, pleine de fièvre et de magnétisme,
et de ce qu’elle dégage sur scène.

Le morceau garage “Sorcière” est doté d’une (bonne) musique de série Z. Dans ce titre, avec sa maestria habituelle et innée, Marie France y joue un surprenant rôle de composition de reine des grimoires aux formules maléfiques, de cuisinière aux chaudrons ensorcelés.

Miss France chante d’une diction fougueuse et déterminée le texte impétueux du rock nerveux “C’est un ordre”,
au refrain orné de chœurs yé-yé « houhou shalalala ».

Dans la lignée de la ballade “Bleu
 (qui figure sur le CD “Phantom Feat. Marie France”), Petite catin est un slow à l’humeur textuelle désabusée mais non résignée.
La chanteuse y prononce des phrases telles que
« Lorsque tu lui as dit “enchanté” / C’était comme si ce jour maudit tu m’avais déjà plantée », agrémentées de doux noms d’oiseaux, avec une saine verdeur qui fait plaisir
à entendre.

Avec “Kiss”, voilà un nouveau chef-d’œuvre de rock’n’roll azimuté, coloré, euphorisant, à la fois
spontané et éternel, de la Freaksville family.


F. G.
(février 2012)



•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••





• Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« MARIE FRANCE 
& LES FANTÔMES 
+ BENJAMIN SCHOOS
le 9 mai 2012
au RÉSERVOIR (Paris) »

sur ce lien :
CLIQUEZ ICI



© Clément Boulland 
(9 mai 2012)

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••



• Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)

« MARIE FRANCE
& LES FANTÔMES
jouent l'album 
39 DE FIÈVRE
le 18 mai 2013
au RÉSERVOIR (Paris) 
»
sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI



© Fabien MacRa
(18 mai 2013)




© Pascal Schyns


« 18 mai : a
vant le concert,
devant le Réservoir,
avec Marc Wathieu
et Jérôme Danthinne. 
»

© MARIE FRANCE

(
1er juin 2013)

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••• 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ont déjà parcouru ce site : 317725 visiteurs (722094 hits)
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=